• 23 Juillet 2019

    Second jour, Marrakech

    petit matin, le jardin de l'hôtel

    Le buffet du petit déj

    Et là, involontairement j'ai été avantagée, puisque j'ai été dirigée vers le petit déj des clients "de luxe" de l'hôtel tandis que d'autres de mon groupe ont été dirigés vers les petits déjeuners "de groupe" ... et là ... cata : les chinois ... notre guide les appelait des "criquets", qui ravagent tout sur leur passage !  Je dois avouer que j'ai vu l'une d'entre elles se jeter sur les tranches de melon : 3 tranches dans son assiette, tandis que de la main droite elle se jetait sur le plat de melons et engloutissait tranche sur tranche en plus du stock dans son assiette ! mdrrr

     

    RDV avec le guide vers 8h, direction Marrakech

    le programme du circuit

    Place aux photos :

    traversée de la ville

    remarquez les enseignes en français : à partir de 10 ans les écoliers apprennent tous le français.

    les épices sentent toujours aussi bon que dans mon souvenir (j'étais venu il y a 44 ans, et tant de choses ont changé ... mais pas les odeurs des épices)

    au passage : des boutiques

    entrée du jardin

    plan du palais Bahia, palais de 8 hectares du XIX ème siècle

    le traditionnel puits de lumière dans les hautes pièces et les couloirs (le volume assurant la circulation de l'air et permet de garder une certaine fraîcheur, les patios aussi assurent cette fonction) :

    cliquez sur le panorama ci dessous pour le voir en dimension réelle (clic droit : afficher l'image)

    ci dessous un résumé des différents plafonds (il n'y en a pas 2 de semblables) des sols et des mosaïques des murs (les zéliges)

     

     

     

    Patio

     je veux la fontaine !!!!

    Pour la suite ce sera la visite d'un musée des tapis


    votre commentaire
  •  

    19 Juillet 2019

    Hello, début de mon petit périple :

    Le premier jour j'ai embarqué à Toulouse, départ 11h30, RDV 9h30, arrivée à Marrakech 13h et quelques.

    Il y a une différence de 2 fuseaux horaires et pourtant il est -1heure au Maroc.

    Le temps de m'y retrouver dans l'aéroport de Marrakech (pas compliqué, il suffit de suivre les voyageurs qui n'ont pas l'air égaré),

    de récupérer mes bagages (tout à fait au bout, là bas, loin), de trouver mon correspondant (qui bien sûr est tranquillou en dehors de l'aéroport sous une bannière trop discrète de mon voyagiste, alors que la plupart des autres sont à l'intérieur avec une pancarte à la main ....), de rôtir en attendant 3 autres voyageurs et d'arriver à l'hôtel il est plus de 15 h et j'ai faimmmmmmmmmmmmm !

    un paon que l'on aperçoit sur la photo du haut, vu de plus près :

    Bon le guide nous explique bien que la pension commence le soir, mais si on veut sortir là bas, à gauche de l'hôtel ya des restaus (plus tard quand il me verra sortir seule, il m'arrêtera en me disant "attention pas prendre argent, et puis l'hôtel il est pas en ville etc etc", en me faisant suer en plein soleil pendant une demie heure alors que je piétinais comme un âne pas content). Bref cette rôtissoire improvisée aura raison de mon appétit et je rentrerai sans manger, et traînerai jusqu'au repas du soir dans l'hôtel.

    Hôtel Wazo, prononcer Oiseau, assez moderne et doté d'une piscine.

    Bon ... faut pas regarder les finitions (joints de 5 cms de large, rechargés années après années, carrelage mal placé, etc ... mais vous le savez, je suis dans les travaux depuis si longtemps que je regarde toujours ces détails, sans compter mes année comme modo chez Bosch.

    La trainée ci dessus est indélébile, aucune idée de ce qu'ils ont pu trafiquer dans ce bac à douche ....

    A noter : la chambre est sympa, la vue aussi et le jardin/piscine très agréable

    ça change de mon cagibi à Athènes si vous vous souvenez ...

    vue depuis la chambre :

    salle de douche (on regarde pas les finitions sioupait) :

    Par contre tout est propre.

    jardin piscine

    un des 3 ou 4 véhicules mis à dispo (pour qui, comment, j'en saurai jamais rien)

    Hélas : l'entrée de l'hôtel, impersonnelle et avec son portique compte tours, que l'on trouvera dans tous les hôtels et que l'on se fera un jeu d'éviter à chaque fois que possible ...

    de l'autre côté en allant vers le restau, auquel je n'aurai pas droit avant le soir

    le restau .... fermé :

     photo suivante très mal prise, mais bon .... juste pour dire qu'il y avait des mains sortant des murs (assez macabres au demeurant) tenant des lumières pour éclairer le salon de billard

    C'était le premier jour .... juste le temps de s'acclimater à la température, de manger au restau, de regarder un navet (à la sauce Bolywood) à la TV en somnolant et de mettre le réveil sur 6h puisque le restau ouvre à 6h30 (mon œil, il ouvrira péniblement à 7h, et ce, uniquement parce que je ferai un peu le forcing) et qu'on a RDV à 8 h dans le hall.

    Bon la suite au prochain épisode, comme d'hab ....


    votre commentaire
  • Pâté de Pâques

    Ça a l'air compliqué, mais c'est très simple à faire et plus rapide qu'il n'y paraît :

    À préparer la veille

    2 ronds de pâte feuilletée
    200 de poitrine fumée
    100 g de chair à saucisse
    2 petits magrets de canard dégraissés
    2 filets de poulet
    7 œufs + 1 jaune
    1 petit pot de crème fraîche épaisse
    Quelques pistaches (non salées) : facultatif
    2 échalotes hachées grossièrement
    Noix de muscade : facultatif
    1 branche de thym
    Persil Ciboulette quelques brins
    3 cuills soupe d’huile d’olive
    1 verre de Gaillac blanc (ou du Sancerre modif à la demande de certaines gourmandes)
    Sel poivre

    1 h ou 2 à l’avance : Coupez en cubes les viandes, mettez les à mariner avec : l’huile, le vin blanc, le thym et les échalotes 1h ou 2.

    Faites durcir 5oeufs, 10 mns dans de l’eau salée. Ecalez-les.

    Déroulez vos ronds de pâte, avec le rouleau étirez-les pour les ovaliser. Ne les travaillez pas trop afin de ne pas les chauffer. Découpez les bords pour les rendre un peu plus ovales et gardez les chutes pour décorer. Réservez à plat, au frais sur leurs papiers. Préparez une grande plaque de cuisson.

    Chauffez le four 210° = th 7.

    Egouttez les viandes, ôtez la branche de thym, passez rapidement au mixer, qu’il reste des morceaux irréguliers. Hachez la ciboulette et une cuiller à café de persil avec les pistaches. Mélangez : chair à saucisse, herbes, viandes marinées/mixées, 2 œufs, crème fraîche, un peu de muscade râpée, sel et poivre.

    Sur la plaque de cuisson mettez l’une des feuilles de papier sulfurisée et un ovale de pâte feuilletée. Au centre de la pâte répartissez puis étalez la ½ de la farce, en réservant 2 à 3 cm de pâte tout autour afin de souder l’autre ovale. Répartissez en file les 5 œufs durs en les enfonçant un peu dans la farce.

    Rajoutez le restant de farce. Tassez régulièrement. Repliez le bord de la pâte vers le haut sur tout le tour de la farce, comme pour la border « à l’envers ». Mouillez légèrement le rebord replié recouvrez avec l’autre ovale, pressez pour souder les 2 pâtes l’une sur l’autre.

    Dans les chutes découpez des décors au couteau ou … Battez un jaune d’œuf, salez-le légèrement. Collez les motifs sur le dessus de la pâte avec le jaune, badigeonnez le tout avec le jaune d’œuf restant.

    Dans un morceau de papier sulfurisé découpez ½ cercle, roulez le en cornet. Faites un trou au centre de la pâte, enfoncez le cornet pour faire une cheminée. Enfournez pour environ 40 minutes, à 20 minutes environ recouvrez de papier alu. Si le dessus est un peu « clair » rallongez le temps de cuisson nécessaire pour que cela prenne une jolie couleur. Peut se servir tiède si on le fait le jour même, ou bien froid (je préfère).

    Les morfalous le mangeront en entrée, les autres en plat principal accompagné d’une salade.


    votre commentaire
  • Fraïssinesvallée du tarn


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • un retour trèèès prenant, entre la famille, les travaux et le jardin, sans compter que Bruno est parti à son tour pendant une semaine et que et que et que  ... mais promis lundi je me remets sur mon blog .. si les petits cochons ne me mangent pas avant ....

    En attendant : photos bizarres prises par erreur, je pense qu'il s'agit du mode panorama de l'appareil qui est resté en fonction au moment ou je fermais l'appareil et ça a créé des photos en raccourci bizarroïdes : mes orteils qui sortent du macadam, un monsieur avec 3 pieds

     

     

     
     
     
     

    et pour finir deux façades de bâtiments qui se sont télescopées

     
     

    OGM ou nouvel art moderne ? mdrrrr


    votre commentaire
  •  

    16 Juin 2018

    bien sûr il vous faut avoir google Chrome comme navigateur pour bénéficier de cela :

    Tag(s) : #liens à connaître


    votre commentaire
  • Kikouuuu

    moi c'est Néo, mais vous me connaissez déjà, hein !

    La patronne vous a raconté que j'ai découvert la neige ? Pfff, ette fichue neige qui a recouvert tous mes petits bouts de bois et mes nonos !

    hein, où qu'ils sont mes nonos ???

    Je vous présente CC : c'est pas un rigolo, lui il veut pas jouer ! Puis il est capricieux, genre :

    "Je veux sortir !"

    puis : "Je veux rentrer"

    bon, ben sympa, je vais demander à la patronne qu'elle te fasse rentrer

    ben vous croyez quoi ? il veut toujours pas jouer avec moi !

    heyyy alorsss tu joues ?

    Bon, ben, puisque c'est ça, je vais ronger mon os de dinosaure

    Je vous ai parlé de Grisou ???

    c'est le roi de l'embuscade

    Il attend que je dorme

    mais je veille

    et paf il attaque !

    Pour se dégourdir les papattes on fait des parties de je te poursuis, tu m'attrapes

    sous l'oeil du CC

    Bien, ça mérite une sieste tout ça

    Puis je re ronge mon os de dinosaure

    Et là, je me suis trompé, ce truc vert que j'ai piqué, c'est pas du tout un nonos, et elle a hurlé la patronne en plus !!

    Puis la patronne m'appelle pour admirer encore un double arc en ciel

    elle m'explique que c'est un double, mais bon je préfère une double ration de promenades moâ

    pendant ce temps les autres matous jouent à chat perché

    à moins qu'ils préparent le tour de France ...

    bon Allez je retourne à ma sieste,  parce que c'est fatigant tout ça ... que en plus la patronne a cru que j'allais me noyer l'autre jour, mais bon, c'est une autre histoire encore

    Zuuuut, j'ai grandi, faut qu'on change ma literie !

    Allez je vous donne mes mensurations, parce que je suis une star moi : maintenant je pèse 6,7 kgs et j'aurai 6 mois le 28/03, à bientôt


    votre commentaire
  • et il a fait sa petite place, pleine de choses intéressantes :

    un couffin, un joujou

    quoi ??? il est à moâ !

    pis 1 chat

    il se cache ??

    il veut pô jouer tu crois ? 

    il paaaart !!!!

    attends je vais insister

    allez quoâ, reviens !

    allezzzzz, viens zouer !

    bon je vais faire une sieste sur le lit avec l'autre chat, il dort, il me verra pas

    zuuut, la patronne m'a vu

    bon ben je vais piquer un truc sympa dans la poubelle pendant qu'elle tourne le dos

    dis m'sieur Bridélice, je fais de la  pub pour toi, tu veux pas me payer ?

    bon où  qu'il est le matou ?

    ha  ! vuuu ! y a un bout de queue !

    lààààà

    et même un postérieur

    et l'autre bout du matou aussi !

    je savais bien que je l'aurai un jour !!!


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires